Tous droits réservés Visalex 2016

Etudiants étrangers : Comment changer de statut pour pouvoir travailler en France en qualité de salarié, après ses études ?

Le changement de statut des étudiants étrangers ayant obtenu un diplôme en France pour celui de salarié est possible, pour ceux qui ont fait au moins deux ans d’études en France après le Bac, et pour ceux qui ont obtenu un diplôme de licence (classique ou professionnelle) ou de niveau Master.

 

  1. Si vous êtes titulaire d'un diplôme au moins équivalent au master, 3 options sont envisageables :

 

Si vous n’avez pas encore d’employeur, vous pouvez demander une autorisation provisoire de séjour de 12 mois non-renouvelable (à l'échéance de votre carte de séjour étudiant) pour chercher un emploi ou élaborer un projet de création d'entreprise,

 

Si vous avez signé un contrat de travail (ou une promesse d'embauche) dans les 2 mois qui précèdent la date de fin de validité de votre carte de séjour étudiant, pour un emploi en relation avec votre formation, rémunéré au moins 2 247,70 € bruts mensuels (la situation de l'emploi ne vous sera alors pas opposée), alors il est possible de demander une carte de séjour salarié ou travailleur temporaire

 

Enfin, une carte de séjour pluriannuelle « Passeport talent » pourra vous être délivrée, si vous avez signé un contrat de plus de 3 mois prévoyant une rémunération au moins égale à 35 963,20 € bruts annuels.

 

  1. Les étudiant étrangers titulaires d’une licence ont également le droit au changement de statut :

  • Licence classique :

Il est possible de faire une demande de carte de séjour salarié ou travailleur temporaire s’ils ont signé un contrat de travail (ou une promesse d'embauche) dans les 2 mois qui précèdent la date de fin de validité de la carte de séjour étudiant.

 

La situation de l'emploi pourra vous être opposée, sauf si l’emploi concerné concerne un métier en tension, caractérisé par des difficultés de recrutement. Pour ceux qui sont originaires d'un pays ayant conclu avec la France un accord sur les flux migratoires ou les migrations professionnelles, il convient de consulter la liste des métiers en tension prévue par cet accord.

 

  • Licence professionnelle : 3 options sont possibles

Il est possible d’obtenir une autorisation provisoire de séjour de 12 mois non-renouvelable (à l'échéance de leur carte de séjour étudiant) pour chercher un emploi ou élaborer un projet de création d'entreprise,

 

Ou bien faire une demande de carte de séjour salarié ou travailleur temporaire si un contrat de travail (ou une promesse d'embauche) a été signé dans les 2 mois qui précèdent la date de fin de validité de la carte de séjour étudiant, pour un emploi en relation avec la formation rémunérée au moins 2 247,70 € bruts mensuels (la situation de l'emploi ne sera alors pas opposée),

 

Ou encore obtenir une carte de séjour pluriannuelle Passeport talent, si un contrat de plus de 3 mois a été signé prévoyant une rémunération au moins égale à 35 963,20 € bruts annuels.

 

  1. Les étudiant étrangers titulaires d’un niveau Bac +2 :

Ils peuvent faire une demande de carte de séjour salarié ou travailleur temporaire s’ils ont signé un contrat de travail (ou une promesse d'embauche) dans les 2 mois qui précèdent la date de fin de validité de leur carte de séjour étudiant. La situation de l'emploi leur sera opposée, sauf s‘ils ont trouvé un emploi dans un métier en tension, caractérisé par des difficultés de recrutement.

 

 

Pour ceux qui sont originaires d'un pays ayant conclu avec la France un accord sur les flux migratoires ou les migrations professionnelles, ils peuvent également bénéficier de la liste des métiers en tension, prévue par cet accord.

 

 

 

Please reload

Articles à l'affiche

La fraude documentaire en Droit des étrangers

November 10, 2018

1/10
Please reload

Articles récents
Please reload

Archive
Please reload

Recherche par mots-clés